Bonjour !

J’espère que vous allez bien, depuis le temps… J’ai été un peu absente (si peu…) mais vous devez avoir l’habitude, maintenant, de me voir en mode ON/OFF ;)

Je suis passée aujourd’hui, suite à un petit accès d’inspiration, vous reparler de mes textes… Le fameux Projet Amethyst, dont vous avez déjà eu vent, se divise en plusieurs parties, plusieurs époques, plusieurs histoires… Rappelez-vous, vous avez découvert Kay, notre Nécromancien du XVIIe siècle pour l’introduction au cycle principal, qui se poursuivra de notre temps. Nous sommes ici 20 ans dans le futur (notre futur). Sans autre indice, je vous laisse découvrir ce texte, écrit ce matin… Bonne lecture !

______________________________________________________

« Je ne me souviens pas… » répondit-elle en secouant la tête.

La jeune femme leva vers les deux agents un regard désespéré qui ne fit qu’accroitre leur fureur. Seule une perversité au-delà de tout entendement pouvait amener cet immonde assassin, ce « massacreur » comme ils l’avaient jadis appelée, à mentir avec autant d’aplomb.

« Regarde ! Regarde ce que tu as fait ! » hurla l’un d’entre eux en l’attrapant par les cheveux.

La tête de sa prisonnière heurta la table avec un bruit sourd et fit voler les photographies, mais elle-même n’émit aucune plainte. Comme si, sous cette image de créature perdue et fragile qu’elle exposait aux regards, demeurait une résistance insoupçonnée à la souffrance.

La joue collée au papier glacé, elle tenta de fermer les yeux, mais les images restaient gravées dans son esprit et la harcelaient avec violence. Des corps étalés au hasard de la rue, des adultes face contre terre, rattrapés en pleine fuite, des enfants, beaucoup d’enfants dont le visage avait emporté dans la mort la terreur de leur dernière vision, un ou deux animaux pour les nuits où la chasse avait été mauvaise… Et du sang. Du sang partout, étalé, renversé, gaspillé… Pire qu’une chasse, ç’avait été un abominable massacre au hasard de la folie nocturne du monstre.

Et rien ne lui revenait. Elle ne pouvait pas avoir commis ces horreurs qui l’assaillaient. La panique la prenait, non, ce n’était pas possible… Et puis elle avait faim, tellement faim… Il fallait que ça s’arrête, il fallait qu’ils la laissent partir, il fallait…

« Je ne me souviens pas… » répéta-t-elle, haletante.

« Oh cette fois je vais… » sa prise sur sa nuque se resserra, et son collègue avança pour l’arrêter.

« JE NE ME SOUVIENS PAS !!! » hurla t-elle soudain à pleins poumons en redressant la tête avec une telle puissance que son tortionnaire fut projeté en arrière.

Les murs craquèrent et la table s’effondra, explosée en son centre. Toussant au milieu de la poussière, les deux agents ne comprenaient pas ce qui était arrivé. Craignant une tentative d’évasion, ils cherchèrent des yeux leur captive. Mais elle trônait – et aucun autre mot à cet instant ne leur sembla plus approprié – toujours au milieu de la pièce et des photographies éparpillées, toujours aussi perdue, mais dégageant à présent une détermination qui les retint en arrière. Un mur en face d’eux eut été un moindre obstacle.

« Il n’y a aucun doute » songea l’un des agents. « C’est elle, ça ne peut être qu’elle. Aucun de ceux que nous avons traqués n’est assez fort, et aucun surtout n’est assez fou, pour commettre ces atrocités, en plein milieu de la population, à la vue de tous, et malgré ça échapper pendant 20 ans à notre justice… »

7 commentaires

  1. Comment by Yop

    Bonjour ma belle :)
    J’avais oublié le premier chapitre donc je suis aller le relire puis j’ai entamé avec le deuxième.
    Et mon avis : Tu as du talent, j’adore ton histoire !! Honnêtement j’attends la suite avec impatience donc je ne te dirais qu’une chose : retourne écrire :D !!

    Bisous

    1. Comment by Emmanuelle Merteuil

      Plopiiii :)
      Merci c’est chontil :$ Attention hein, c’est pas la suite directe (enfin c’pas les mêmes personnages). L’inspiration est un peu discontinue pour le moment, mais j’arrive à sortir qques trucs.
      Bisooooous

    2. Comment by Yop

      Vivi j’avais compris :)
      Je voulais dire « ta première histoire ».
      En tout cas, suite ou pas suite, j’adore toujours autant !
      Gros bisous

    3. Comment by Emmanuelle Merteuil

      Merciii :) Et désolée pour le temps de réponse, j’ai un peu décroché…

  2. Comment by Tid

    Salut Emma,
    Je suis tombé sur ton site par hasard (pourtant je ne suis pas très vernis) et j’adore tes projets d’écriture! Je voulais savoir si tu avais toujours envie de continuer à écrire, et si ce n’est pas le cas, t’encourager pour le faire parce que moi j’aimerai bien continuer à te lire :)
    J’adore ta plume! Elle mériterai d’être connue. Et l’univers à l’air top pour le peu que tu nous laisse en voir ;)
    Bon courage et bonne continuation !
    Tid

    1. Comment by Emmanuelle Merteuil

      Bonjour,

      Merci beaucoup pour ce commentaire :) Bien sûr que j’ai toujours envie, ce projet c’est mon bébé et je ne l’abandonnerais pour rien au monde ! Mais cette année a été très chargée et un peu chaotique, du coup j’ai un peu abandonné le blog. J’espère reprendre d’ici la rentrée.

      @ bientôt j’espère !

    2. Comment by Tid

      Merci pour ta réponse qui fait plaisir à lire !
      A bientôt alors, et j’espère que la saison estivale te seras un peu plus favorable :)
      Tid

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *